formation & conseil management & prévention

02 41 78 83 18

Formation de sauveteur secouriste du travail

La formation de secouriste du travail

La formation de sauveteur secouriste du travail (SST), présente un double objectif pour l’entreprise. Le premier est de développer parmi le personnel des compétences de secouriste pour intervenir sur tout type d’accident ou de malaise. Le deuxième consiste à permettre au SST d’être un véritable préventeur au quotidien. Quoi de mieux que de ne jamais avoir à intervenir sur un accident ?  Agir avant l’accident permet de diminuer la sinistralité humaine et financière et ainsi de concourir à la bonne santé de l’entreprise. Pour conserver ses compétences dans le temps,  le SST doit, tous les 2 ans, suivre un Maintien et actualisation des Compétences SST pour remettre à jours ses connaissances, intégrer les modifications des gestes ou conduite à tenir et permettre,  ainsi à l’entreprise de maintenir un niveau de gestion de l’urgence correct.

 

L’aspect réglementaire des premiers secours au travail

Le Sauvetage secourisme du travail est aujourd’hui un dispositif national dont L’INRS et les CARSAT (anciennement CRAM) sont en charge. Leur volonté de démultiplication a permis aux organismes de formation habilités (voir notre habilitation SST) de pouvoir proposer la formation initiale ainsi que le maintien et actualisation des compétences SST.

 

De plus  la CNAM, via une circulaire, a émis la recommandation de 1 sauveteur secouriste du travail pour 10 salariés dans l’entreprise. De plus le code du travail stipule selon l’article Article R4224-15 :

« Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d'urgence dans :
1° Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
2° Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers. »

 

Il est à préciser qu’aujourd’hui, un SST n’ayant pas effectué son maintien et actualisation des compétences dans les 2 ans suivant sa formation initiale ne compte plus dans les quotas de secouristes dans l’entreprise. 

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation. En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.